1. Blog
  2. Carrière
  3. Est-ce le moment de changer d’emploi ? Que faire si c’est le cas ?
Écrit par Rolf BaxRolf Bax

Est-ce le moment de changer d’emploi ? Que faire si c’est le cas ?

34 min de lecture
Est-ce le moment de changer d’emploi ? Que faire si c’est le cas ?
Si vous êtes fatigué, vous vous ennuyez ou vous n’êtes plus satisfait de votre travail, il est peut-être temps d’en changer. Ce blog vous aidera à décider si vous avez fait votre temps à votre poste actuel et comment faire un changement de carrière positif.

Introduction

Lorsqu’on est ado, on ne réfléchit pas beaucoup aux grandes décisions comme par exemple à la personne avec qui vous vous marierez peut-être, si vous aurez envie d’avoir des enfants, où aller vivre, toutes ces choses dont vous avez peut-être envie.... Et le job dont vous rêvez, y avez-vous pensé ? Celui pour lequel vous voudrez vous lever tôt.

Lorsqu’on est ado, pense-t-on à ce que l’on va faire du RESTE DE SA VIE ? Avec la pression exercée sur nous en matière de carrière lorsque nous sommes encore à l'école, il n'est pas étonnant que beaucoup d'entre nous fassent le mauvais choix. En fait, selon une enquête de l’Université de Phoenix, 58 % des adultes sont intéressés par un changement d’orientation professionnelle et 86 % d'entre eux sont âgés en 20 et 30 ans. Il est normal de ne pas savoir quoi faire avec sa vie. Et il n'y a pas de honte à tourner le dos à une carrière qui n'est pas pour vous.

Dans ce guide, nous explorons ce que signifie une réorientation professionnelle, comment décider si c'est le bon moment, quels sont les avantages et s'il est trop tard pour essayer quelque chose de nouveau dans votre carrière.

Néanmoins, avant de commencer à parler de toutes ces bonnes choses, commençons par un petit quiz.

Le quiz « devrais-je changer d’emploi ?! »

Il est fréquent d’avoir des hauts et bas au travail. Il y aura des jours où vous êtes stressé ou pas intéressé, ou vous avez tout simplement envie de rester au lit et de regarder Netflix toute la journée (ça m’est déjà arrivé !). Mais, quand il y a plus de bas que de hauts, n'oubliez pas que vous passez plus de temps au travail qu'à peu près n'importe quelle autre activité, probablement plus que celle de dormir. Pour votre futur et votre santé mentale, vous vous devriez de vous demander : est-il temps de prendre un nouveau départ ?

Ce petit quiz vous aidera à comparer les hauts par rapport aux bas dans votre job actuel.

Comment décider si vous êtes prêt pour un nouvel emploi

Si vous avez l’idée que vous en avez assez de votre travail actuel, l'étape suivante consiste à décider s'il est temps de trouver un nouvel emploi dans le même secteur ou de vous réorienter professionnellement.

Si l'un des indicateurs ci-dessous affiche une alerte, c’est un signe qu'un changement d’emploi pourrait être la meilleure chose. Si tous ces indicateurs s'appliquent à votre cas, vous avez certainement choisi la mauvaise voie.

Vous vous ennuyez

Une personne passe en moyenne 90 000 heures de sa vie au travail. Cela fait beaucoup d'heures à s’ennuyer. Le travail ne doit pas être monotone, il peut être stimulant, intéressant et enrichissant. Si vous effectuez les mêmes tâches, semaine après semaine, année après année, pour le même salaire et sans véritable défi, vous pourriez regretter la façon dont vous avez passé tant de temps lorsque la retraite arrivera.

Vous ne progressez pas

À quand remonte votre dernière promotion ? Qu'en est-il des nouvelles compétences : apprenez-vous régulièrement de nouvelles choses ? Étant donné que le taux de progrès technologique est plus rapide maintenant qu'il ne l'a jamais été, si vous n'avez pas ajouté les compétences pratiques ou les qualifications qui pourraient figurer sur votre CV, vous ne progressez probablement pas aussi vite que vous le pourriez.

Votre salaire n'a pas augmenté

L'argent n’est pas tout, mais vous devriez être rémunéré équitablement pour le travail que vous faites. Une augmentation pour respecter les lois sur le salaire minimum est une donnée, mais vous devriez vous attendre à une augmentation de salaire en fonction de votre rôle dans l'entreprise et du temps passé. Si vous ne vous souvenez pas de la dernière augmentation de votre salaire, il y a de fortes chances que vous ne gagniez pas en fonction de votre véritable valeur.

N'oubliez pas que l'inflation augmente chaque année, si vous n'obtenez pas d'augmentations annuelles, vous obtenez donc techniquement une réduction de salaire !

Pour avoir une idée du montant que vous devriez être payé en fonction de votre rôle, du site et du temps passé, consultez les données salariales de PayScale.

Vous êtes surchargé de travail

Être invité à effectuer des tâches supplémentaires ou à faire des heures supplémentaires avec peu de reconnaissance en retour est un signe que votre employeur tient votre dévouement pour acquis. Rester plus tard de temps en temps, ou travailler le week-end est acceptable, surtout si vous êtes payé en heures supplémentaires ou si vous êtes passionné par votre travail. Si vous travaillez plus de 40 heures par semaine et que vous seriez heureux de travailler moins si vous en aviez le choix, vous laisser surmener ou vous épuiser à la tâche est un moyen sérieux de commencer à détester votre travail.

Vous n'utilisez pas vos compétences

Si vous êtes un développeur web qualifié et que vous emballez des boîtes pour gagner votre vie, vous gaspillez vos talents.

Bien sûr, ce à quoi vous êtes formé n'est pas toujours ce que vous voudriez faire de votre vie. Mais si vous avez un ensemble de compétences que vous aimeriez utiliser et qu’il n'y a pas de possibilité de le faire dans votre emploi actuel, mettez-vous à la recherche d’un emploi où les utiliser.

Votre entreprise est en difficulté

Si l'entreprise pour laquelle vous travaillez est en difficulté, vous pouvez le constater sur le terrain. Si des employés sont licenciés ou que les opérations sont rationalisées, cela pourrait créer des opportunités pour certains et un signe qu'il est temps de passer à autre chose pour d’autres. Certaines entreprises réussissent tandis que d'autres échouent. Ce n'est pas votre faute ou du moins, ce n’est très probablement pas de votre faute.

Votre secteur est en difficulté

Si l'entreprise pour laquelle vous travaillez est en difficulté parce que le secteur où vous êtes subit un ralentissement, ce pourrait être le moment idéal pour opérer un changement de carrière. Cela fait et fera toujours partie du monde où nous vivons. Les secteurs qui ont eu du succès dans le passé ne fonctionneront pas toujours dans le futur. Heureux sont ceux dans ces industries en évolution qui sauront voir le changement avant qu'il ne soit trop tard.

Vous détestez votre patron

Beaucoup de gens ne quittent pas leur travail, ils quittent des patrons horribles. Si vous n'aimez pas votre patron et que le sentiment semble être réciproque, vous finirez par détester votre travail et ne pas être aussi performant que vous devrez l’être.

La vie est trop courte pour être en colère et frustré au travail. Il y a beaucoup de merveilleux patrons qui n'attendent que vous pour les aimer afin qu'ils puissent vous aimer en retour.

Souffrez-vous d'épuisement professionnel ?

L'épuisement professionnel ou burnout est une vraie question. Et ça pourrait être plus que « Bof. Mon travail me dégoute aujourd’hui. » Il peut sérieusement affecter votre bien-être émotionnel, physique et mental.

Selon David Ballard, PsyD, de l'American Psychological Association, l'épuisement professionnel est « une période de temps prolongée où quelqu'un éprouve de l'épuisement et un manque d'intérêt pour les choses, entraînant une baisse de ses performances professionnelles ».

Dans un article pour Forbes, Dr Ballard a également énuméré 10 signes qui montrent que vous pourriez éprouver l'épuisement professionnel.

  1. Épuisement
  2. Manque de motivation
  3. Frustration, cynisme et autres émotions négatives
  4. Problèmes cognitifs
  5. Baisse des performances au travail
  6. Problèmes interpersonnels à la maison et au travail
  7. Ne pas prendre soin de soi
  8. Se soucier du travail… lorsque vous n'êtes pas au travail
  9. Diminution de la satisfaction en général
  10. Problèmes de santé

Si vous reconnaissez ces symptômes, un changement d’emploi pourrait être une solution.

Quelles sont les causes de l'épuisement ?

L'épuisement professionnel de carrière peut être provoqué par un certain nombre de facteurs, dont :

  • Des attentes professionnelles peu claires 
    Ne pas savoir pas ce que les patrons attendent de vous au travail ou encore essayer d’atteindre des cibles mouvantes.
  • Valeurs différentes
    La façon dont l'entreprise fait des affaires ne correspond pas à vos propres valeurs.
  • Manque d'intérêt pour le travail
    S'ennuyer ou se désintéresser ou avoir l'impression que vos compétences ne sont pas ou mal utilisées.
  • Isolement
    Travailler sans soutien social, rétroaction ni reconnaissance.
  • Déséquilibre travail-vie
    Tout est bon avec modération, comme dit l’adage. En d'autres termes, vous travaillez si souvent que vous manquez de temps pour la famille et les amis.
  • Collègues dysfonctionnels - intimidation, sape ou micro-gestion exercées par les patrons ou d'autres membres de votre équipe.

Si vous lisez ceci et que vous avez l'impression de souffrir d'épuisement professionnel, voici quelques conseils qui pourraient vous aider :

  • Prenez un jour ou deux de vacances et essayez de vraiment déconnecter. Ne réfléchissez pas trop à ce temps libre en vous disant que vous devriez planifier et prendre de grandes vacances. Un jour ou deux à la maison pour se ressourcer peut faire des merveilles.
  • Notez toutes les choses qui causent votre épuisement professionnel et faites un plan d'action pour résoudre les problèmes.
  • Demandez de l'aide à un professionnel. Qu'il s'agisse d’un thérapeute ou d’un coach de carrière, il existe des professionnels qualifiés qui peuvent vous aider à gérer votre épuisement professionnel et vous aider à trouver plus d'équilibre.
  • Considérez sérieusement qu'un nouvel emploi ou un changement de carrière radical pourrait être le seul moyen d'éviter de graves problèmes au niveau mental et physique.

Il est possible de surmonter l'épuisement professionnel avec du soutien, de l'exercice, de meilleures habitudes en termes de repos et un équilibre travail-vie plus flexible. Cependant, si vous remarquez que tout le monde dans votre entreprise ou dans votre équipe particulière est aux prises de l'épuisement professionnel, il est probable que le problème ne vient pas de vous et c’est plus probablement la culture ou le secteur où évolue votre entreprise qui ne correspond pas à votre environnement de travail souhaité.

Les avantages d'un changement d’emploi/carrière

Jusqu'à présent, nous avons uniquement mis l'accent sur les raisons pour lesquelles vous pourriez vouloir prendre congé de votre job... ou non.

Que pourriez-vous en tirer ?

Parce que changer de carrière n’est pas comme changer de sous-vêtements. C’est un pas effrayant dans le vide. Un peu comme changer votre statut de relation sur Facebook, mais en plus effrayant.

Ça va changer votre vie. Heureusement, les avantages en valent la peine. Il est important de réfléchir à votre carrière. Si vous ne réfléchissez pas à votre choix de carrière, vous pourriez vous sous-estimer, manquer de gagner des milliers d’euros au fil du temps et perdre des années d'expérience de travail positive que vous ne pourrez jamais récupérer.

Réaliser votre potentiel

Contrairement à ce que certains voudraient vous faire croire, il est possible d’avoir du plaisir dans votre travail. Et une grande partie de ce plaisir vient de la réalisation de votre potentiel. Peut-être que vous êtes un leader né naturel qui n'a pas eu encore la chance de le montrer. Ou avoir du talent pour le design, un talent qui attendait une occasion de se développer.

Se réorienter professionnellement vous donne la chance de répondre à vos ambitions : des ambitions qui ont été mises de côté en raison de circonstances ou du manque d'opportunités.

Utiliser vos compétences actuelles à bon escient

Votre premier emploi n'est pas toujours celui qui correspond le mieux à vos compétences. Selon The Guardian, environ un diplômé sur trois exerce un travail qui ne lui correspond pas après avoir quitté l'université.

Cela signifie qu’il devra faire face à des perspectives plus réduites et à des revenus inférieurs par rapport à ceux qui ont reçu les conseils en matière de carrière et rédigé un CV pour trouver un job qui correspond à leurs compétences. Souvent, cependant, les gens ne réalisent pas qu’un job ne leur convient pas tant qu’ils ne sont pas à fond dedans.

Prenez le temps de bien évaluer vos compétences. Quelles sont vos compétences ? Quel genre de travail souhaiteriez-vous faire ? Qu'est-ce vous pouvez faire facilement que d’autres ont plus de difficultés à réaliser ?

Identifiez l’emploi que vous voudriez vraiment exercer en fonction de vos compétences et utilisez cela pour guider votre recherche en termes d'emploi. Ensuite, présentez vos compétences de manière à montrer aux employeurs que vous êtes le candidat idéal.

Apprenez de nouvelles compétences

L'apprentissage de nouvelles compétences est l'un des plus grands avantages de la réorientation professionnelle. Bien que le fait de souvent changer d’emploi ne soit pas toujours facile à vendre sur un CV, les compétences que vous aurez acquises grâce à ces différents types d’emplois peuvent être utiles.

Peu importe ce que vous faites, vous accumulerez une gamme de compétences générales qui peuvent être utilisées dans votre nouveau job : comme la maîtrise de la communication, le respect des délais, l'éthique au travail, la résolution des problèmes, le travail en équipe et la flexibilité.

Vous acquerrez également une gamme de compétences techniques : des choses qui vous sont enseignées pour exercer votre travail, comme la programmation informatique, le fonctionnement des machines, les langues étrangères, l'analyse des données ou les compétences en marketing numérique, par exemple.

Apprendre de nouvelles choses renforce votre confiance en vous et favorise l'innovation.

Élargissez votre réseau

Obtenir un nouvel emploi signifie rencontrer de nouvelles personnes, des personnes qui inspirent, vous aident, vous guident, et vous inculquent des choses. Travailler au sein d’une nouvelle équipe vous aide à grandir personnellement et professionnellement, vous libérant également du carcan des collègues qui ne partagent pas les mêmes ambitions de carrière que vous.

Gagnez plus d'argent

Changer d’emploi pour des raisons purement monétaires n’est probablement pas le meilleur motif, mais c’est toujours agréable de se faire mieux rémunérer.

Selon les données du Bureau of Labor Statistics, en cas de changement d’emploi, l'employé moyen peut voir son salaire augmenter jusqu'à 20 %. Comparez cela avec le fait de rester au même poste où vous n’auriez qu'une augmentation de salaire de 3 %.

À partir de quel âge est-il trop tard pour un changement de carrière ?

En prenant les avantages d’un changement de carrière en compte, ainsi que votre situation, un changement de carrière pourrait sembler une évidence, non ?

Mais attention !

La question de l’âge refait surface : Suis-je trop âgé pour changer de job ? Non, absolument, catégoriquement, non. Vous n'êtes pas trop vieux pour un changement de carrière, car aucun âge n’est trop avancé. 

L'idée que votre carrière est chronométrée et qu’au moment où vous atteignez un certain âge, vous renonceriez à l'opportunité de changer d'avis est stupide. On part du principe que vous DEVEZ savoir ce que vous voulez faire du reste de votre vie lorsque vous quittez l'école, et que si vous faites le mauvais choix dans votre jeunesse, c'est comme ça.

Mais cela n'a pas de sens. Si vous voulez changer de carrière, allez-y.

Les deux âges cités le plus souvent par la brigade « J’ai peur que vous deviez vous en tenir à la carrière que vous avez choisie » sont 30 et 40 ans. L’idée est que, à 30 ou 40 ans, vous avez investi beaucoup de temps dans votre carrière actuelle et partir signifierait gaspiller des années d'investissement en énergie.

Ceci est un exemple parfait de l'illusion des coûts irrécupérables, et cela peut être extrêmement destructeur si l’on suit cette idée.

Pourquoi voudriez-vous passer encore plus de temps dans un job que vous détestez parce que vous y avez déjà passé beaucoup de temps ?

C’est tout simplement fou. Concentrons-nous donc sur la dissipation de quelques mythes concernant le changement d’emploi.

Se réorienter professionnellement à 30 ans

66 % des adultes âgés de 30 ans sont intéressés par un changement de carrière. Disons que vous avez 30 ans aujourd’hui et que vous prendrez votre retraite à 65 ans. Cela fera 35 ans dans une nouvelle carrière. Jusqu'à présent, c’est plus de temps que vous n’avez passé sur cette planète.

Changer de job ne fait pas de vous un mauvais candidat pour les employeurs, cela vous donne en fait un avantage considérable. Vous avez la combinaison parfaite de l'expérience et de la jeunesse.

Selon l'enquête sur les perspectives d'emploi de la NACE, 91 % des employeurs préfèrent les candidats ayant une expérience professionnelle. À 30 ans, avec un emploi ou plus à votre actif, vous avez certainement de l’expérience. La même enquête montre aussi que 26 % des employeurs préfèrent une expérience de travail de tout type et 44 % n’ont aucune préférence sur la façon dont l'expérience professionnelle a été acquise. 

Si vous voulez la preuve que le changement de carrière à 30 ans est une vraie possibilité : Jeff Bezos exerçait un emploi lucratif en tant que chercheur en informatique à Wall Street à 30 ans. À l’âge de 31 ans, il a opté pour le commerce électronique et a lancé Amazon. Ce n’était pas un choix stupide, n’est-ce pas ?

Sara Blakely a passé sept ans, alors qu’elle était âgée de 20 ans, dans la vente de fournitures de bureau en porte-à-porte avant de changer de job, en l’an 2000, pour vendre des collants sans pieds. En résumé, son entreprise Spanx génère aujourd'hui plus de 250 millions de dollars à l’année.

Lorsque Terry Crews a quitté la NFL en 1997 à 29 ans, il était ruiné et a commencé à balayer les étages. Deux ans plus tard, il a décroché un emploi dans une émission de télévision syndiquée. Trois ans plus tard, en 2002, il a obtenu sa chance en décrochant un rôle dans le film « Friday After Next. » Désormais, il est l’un des acteurs les plus renommés au monde. Et le visage des pubs d’Old Spice,les meilleures publicités de tous les temps !

Se réorienter professionnellement à 40 ans

60 % des adultes âgés de 40 ans sont intéressés par un changement de carrière. Mais comment est-ce possible ? Comment 10 ans peuvent faire la différence ? Il n'y a absolument aucune différence.

L'une des principales perceptions de l'évolution des carrières à ce stade de votre vie est que les employeurs vous voient comme un candidat moins productif qu’un jeune candidat. Mais ce n'est pas vrai !

Une étude réalisée par la Société pour la gestion des ressources humaines n’a pas trouvé de lien entre l'âge et la productivité.

Un autre mythe du changement de job est que vous êtes tout simplement trop vieux pour vous faire embaucher.

Tout d'abord, 40 ans, ce n’est pas vieux. Deuxièmement, il existe des lois qui protègent contre la discrimination fondée sur l'âge. Un employeur doit vous embaucher en fonction de votre caractère, vos compétences, et votre capacité à exercer le travail. Et la bonne chose pour vous est que, à 40 ans, vous avez beaucoup d'expérience.

Au final, les employeurs veulent de bons travailleurs ayant une expérience pertinente. Si c'est vous, vos 40 ans auront peu d'incidence sur le processus d'embauche. Changer de job n’est pas facile. Le choix de changer de job démontre aux recruteurs que vous êtes quelqu’un qui sait résoudre les problèmes et non le genre d'employé qui veut simplement toucher son chèque.

Dans un article pour Career Intelligence, la coach Bettina Seidman de SEIDBET a énuméré certaines des qualités que les demandeurs d'emploi de plus de 40 ont à offrir :

  • Les travailleurs de plus de 40 ans sont très instruits
  • Ils sont plus en forme que jamais
  • Ils s'engagent à faire un travail de qualité
  • Ils apportent patience, expertise, maturité et stabilité
  • Ils ont une grande expérience
  • Ils ont un bon réseau de relations pour l’employeur
  • Ils sont de bons formateurs
  • Les taux de rotation sont plus faibles chez les travailleurs de plus de 40
  • Ils n'acquièrent pas de l'expérience juste pour aller chez un autre employeur

En tenant compte de cela, de notre point de vue, vous ressemblez à un très bon candidat. Il est temps de donner de vrais exemples :

Vera Wang était patineuse artistique et journaliste avant de décider de changer de carrière et de devenir créatrice de vêtements de mariées à l’âge de 40 ans. Aujourd'hui, elle est l'une des créatrices de mode les plus recherchées au monde.

Avant de devenir animatrice de télévision et comédienne, Joy Behar a travaillé comme professeure d'anglais au lycée jusqu'à l'âge de 40 ans. Pourquoi a-t-elle abandonné cette carrière malgré une maîtrise en anglais ? Selon ses propres mots : « je n’en avais plus envie. »

Enfin, Harland Sanders avait 62 ans lorsqu'il a fondé Kentucky Fried Chicken en 1952. Avant cela, il avait occupé les fonctions d’avocat, cheminot et opérateur de station-service.

Quand il s’agit du travail, l'âge n’est tout juste qu'un nombre !

3 conseils pour changer de job à 30 ou 40 ans

1. Procédez à une auto-évaluation

La clé pour trouver le bon job à ce stade est de bien cous connaître vous-même. Prenez un bloc-notes et notez vos points d’intérêt, votre type de personnalité, vos ambitions et vos valeurs en termes de travail. Cela vous aidera à faire une liste de professions qui correspondent à vos différentes caractéristiques.

À partir de là, étudiez chaque job en détail. Examinez les tâches, la formation et le salaire. Pesez le pour et le contre et décidez si ce job serait bon pour votre avenir.

Mieux encore, trouvez un coach de carrière dans votre région et commencez à dépoussiérez ce vieux CV.

2. Personnalisez le CV et la lettre de motivation

Les employeurs recherchent des candidats qui peuvent avoir un impact instantané. Ils évalueront si vous êtes la personne qui convient en fonction de votre CV.

Recherchez des parallèles entre votre expérience actuelle et les compétences requises pour votre nouvel emploi et mettez-les en évidence sur votre CV .

Par exemple, si vous cherchez à travailler dans le domaine des affaires ou du développement mondial, des compétences telles que la communication, la négociation et les langues étrangères peuvent être essentielles au poste. Si vous avez passé la première partie de votre carrière dans la vente, la communication et la négociation sont des compétences transmissibles que vous aurez acquises.

Et vous pouvez les montrer en les quantifiant :

  • Augmentation des revenus de l'entreprise de 44 % sur une période de trois ans.
  • A géré l'équipe de vente pour obtenir des chiffres de vente élevés, garantissant des contrats d'une valeur de plus de 4 millions de dollars en quatre ans.

Pour chaque emploi précédent, mettez l'accent sur les compétences que les employeurs de votre nouveau job voudraient voir. 

La même chose vaut pour votre lettre de motivation. Personnalisez-la pour mettre en valeur les compétences que vous avez mises en évidence sur votre CV. Restez concis, en vous concentrant sur la façon dont ce que vous avez fait le lien vers l’offre d’emploi et comment vos compétences font de vous le bon choix.

Pour vous aider à peaufiner votre CV et lettre de motivation, jetez un œil à ces articles :

Comment  rédiger une lettre de motivation marquante

3. Mettez à jour vos compétences en termes d’entretien

Cela fait probablement longtemps que vous avez passé un entretien et ce qui a fonctionné dans un entretien pour un secteur peut ne pas fonctionner dans un autre secteur. Mettez à jour ces compétences en termes d’entretien téléphonique et en face à face.

  • Mémorisez votre CV. Vous serez interrogé à ce sujet et les réponses que vous donnez doivent correspondre.
  • Ne dénigrez pas votre job actuel. D’un certain point de vue, vous avez beaucoup appris, mais vous êtes prêt à relever un nouveau défi.
  • Faites des recherches sur l'entreprise et l’offre d’emploi en ligne, avant l'entretien. Assurez-vous que vous savez tout ce qu'il faut savoir.
  • Prévoyez à l’avance des questions à poser au recruteur.
  • Maintenez un contact visuel, essayez de ne pas bouger et de sourire (même lors d'un entretien téléphonique !).
  • Faites un suivi par e-mail après l'entretien en remerciant le recruteur.

Consultez notre liste des choses à faire et à ne pas faire en matière d’entretiens pour ne pas avoir de problèmes.

Comment changer de job avec peu ou pas d'expérience

L'une des barrières les plus courantes entre vouloir un nouveau job et en obtenir un est l'offre d'emploi intitulée « Préférence pour une expérience à un poste similaire ».

Que faire si le job que vous voudriez décrocher requiert une expérience que vous n'avez pas ?

Tout d'abord, ne perdez pas espoir.

Christine Chun, une conceptrice de produits et créatrice de contenu YouTube, a décroché l’emploi de ses rêves chez UX Design sans diplôme de design ni aucune expérience. En fait, avant d'obtenir le poste, elle avait un diplôme universitaire en chimie et travaillait dans une entreprise de soins de la peau en tant que community manager.

Elle a documenté ce qui avait fonctionné pour elle dans un bel article sur Medium, qui vaut la peine d’être lu. Cependant, le message important à emporter, est que l'expérience ne fait pas tout. Il y a des choses que vous pouvez faire pour vous vendre aux employeurs, même si vous ne semblez pas être tout à fait ce qu'ils cherchent.

1. Recadrez votre expérience

Cela revient à ce dont nous avons parlé plus tôt : vendez les compétences que vous avez. 

En se référant à notre exemple précédent : si vous quittez un emploi dans la vente pour travailler dans le développement mondial, réfléchissez à la manière dont votre expérience de la vente vous a appris l'art de la négociation et de la communication. Vous êtes probablement aussi doué pour les chiffres.

Votre tâche consiste maintenant à quantifier ces compétences d'une manière qui saute aux yeux. Citez des chiffres précis et des réalisations. Si vous avez négocié de grands contrats commerciaux valant beaucoup d'argent, mettez-les en avant. Si vous avez formé d'autres personnes à l'art de la communication commerciale, mettez cela en évidence pour montrer vos talents et vos compétences en leadership.

Si vous manquez d'expérience professionnelle en général, privilégiez vos études. Concentrez-vous sur vos diplômes et toute autre formation pertinente que vous pourriez avoir.

2. Boostez votre CV avec des formations en ligne

Les formations en ligne sont un bon moyen pour muscler avec les compétences pertinentes. Il y a des centaines de formations que vous pouvez suivre à votre rythme, avec un certificat reconnu à la fin. Non seulement cela boostera vos compétences, mais cela montrera aussi aux employeurs que vous êtes désireux d'apprendre de nouvelles choses.

Consultez la liste du FreeCodeCamp des 50 meilleurs cours de formation en ligne gratuits de tous les temps.

3. Adoptez le bénévolat

Le bénévolat est un moyen rapide d'acquérir une expérience dans le secteur où vous postulez. Le bénévolat peut aussi être un moyen de vous convaincre ou de vous motiver à procéder à un grand changement. Si vous êtes sur le point de changer de carrière, la peur de l’inconnu rend souvent cette décision encore plus difficile. Le bénévolat est une façon de voir par vous-même à quoi ressemblerait un emploi différent.

Supposons que vous travaillez actuellement dans le marketing, mais que vous souhaiteriez travailler dans une clinique vétérinaire. Le bénévolat dans un refuge pour animaux vous donnera un aperçu de ce qu'est le travail avec les animaux. De plus, ça dit aux employeurs : « Je suis quelqu'un qui se soucie suffisamment des animaux et de la communauté pour donner de mon temps libre. » 

4. Plongez dans votre réseau

Qui connaissez-vous qui pourrait répondre aux questions que vous vous posez sur une nouvelle carrière ou même vous aider à trouver un poste ? Communiquez avec votre famille, vos amis, vos anciens collègues, celui à qui vous avez envoyé une demande pour être ami Facebook après avoir discuté une fois avec lui lors d’une fête : il y a de fortes chances que quelqu'un connaisse quelqu'un d'autre qui puisse vous mettre en contact avec la bonne personne.

De plus, connaître quelqu'un qui peut se porter garant pour vous peut faire la différence :73 % des employeurs disent que les références ont un impact important sur leur décision d'embauche.

5. Soyez prêt à repartir en arrière

Changer de carrière sans expérience signifie probablement faire un pas en arrière. Vous pourriez avoir un statut inférieur à celui de votre emploi actuel et vous devrez probablement accepter une réduction de salaire.

Mais vous savez quoi? Aussi dommage que cela puisse paraître, un pas en arrière est parfois la meilleure façon d'avancer. Oui, vous devrez faire vos preuves, peut-être même avec des choses qui semblent basiques ou sans intérêt au début. Cependant, l'avancement professionnel peut être plus rapide ou plus facile dans une carrière que vous avez choisie  après avoir ben réfléchi.

Récapitulation du changement de carrière

Si vous vous sentez déprimé, désintéressé ou insatisfait de votre carrière actuelle, un changement de carrière pourrait être le remède, mais cela ne se fera pas sans une planification réfléchie, des risques et un travail acharné.

Vous en avez peut-être assez de votre emploi actuel et pensez qu'il est grand temps de commencer à réfléchir de manière plus stratégique à votre carrière. Les signaux sont sur le rouge : ennui, manque de progression, surmenage, manque de connexion avec votre secteur ou signes de burnout. Tout cela indique que vous devez au moins prendre du recul et analyser votre situation.

Prenez quelques jours de congé, faites des recherches en ligne, le quiz ci-dessus, dépoussiérez votre CV, et réfléchissez sérieusement à vos objectifs et vos ambitions dans la vie. Est-ce qu'ils sont en phase avec votre carrière ou travail actuel ? Peut-être auriez-vous simplement besoin de décrocher un nouveau job dans votre secteur d'activité au lieu de changer de carrière.

Si vous cherchez à faire le grand saut et changer de carrière, personnalisez votre CV et votre lettre de motivation pour mettre en évidence les compétences applicables à votre nouveau choix de carrière. Envisagez de suivre une formation ou du bénévolat pour acquérir de l'expérience dans le secteur où vous voulez travailler.

Et surtout, n’ayez pas peur de faire un pas en arrière: ce pourrait être la meilleure chose à faire. Après tout, c'est une décision qui va changer votre vie.

Rédigez votre CV en 15 minutes
Rédigez votre CV en 15 minutes
Utilisez des modèles de CV professionnels testés sur le terrain qui suivent les « règles de CV » exactes que recherchent les employeurs.
Créer mon CV
Rédigez votre CV en 15 minutes
Rédigez votre CV en 15 minutes
Utilisez des modèles de CV professionnels testés sur le terrain qui suivent les « règles de CV » exactes que recherchent les employeurs.
Créer mon CV
Partager cet article
Continuer à lire
Entretien d'embauche30 min de lecture
Le guide final de l'entretien
Le guide final de l'entretien. Le top 18 des meilleurs conseils !
CV8 min de lecture
Comment télécharger votre CV dans LinkedIn (3 méthodes)
Comment télécharger votre CV dans LinkedIn (3 méthodes)
CV6 min de lecture
Dois-je inclure tous les emplois sur mon CV ?
Dois-je inclure tous les emplois sur mon CV ?
CV6 min de lecture
Une accroche sur votre CV: les choses à faire et à ne pas faire
Une accroche sur votre CV: les choses à faire et à ne pas faire
Tout parcourir
Ce site web utilise des cookies pour améliorer l’expérience utilisateur et effectuer des analyses et du marketing. En utilisant notre site web, vous consentez à tous les cookies conformément à nos Politique de cookies et Politique de confidentialité.
Accepter les cookies